Comment manger en pleine conscience ? 3 bonnes raisons d’essayer et 4 étapes pour y arriver


Le pitch :

Manger de façon consciente, c’est apporter une grande attention à vos sens pendant le repas. Cela vous permet d'apprécier davantage votre nourriture, de travailler votre concentration et peut vous aider à perdre du poids. 

 

Temps de lecture :

environ 3'53

Crédit Photo : Sarah Pflug

Êtes-vous du genre à finir votre assiette avant tout le monde ? A penser à d’autres choses pendant les repas ? Manger ne devrait pas être uniquement fonctionnel, cela vaut la peine d’accorder un minimum d’attention à ce que vous ingérez, car manger en pleine conscience pourrait vous rendre plus heureux. Au delà d’apprécier minutieusement votre plat, il s’agit de se concentrer sur les sensations qu’il vous procure.

 

Si vous n’êtes pas convaincus par l'idée, voici 3 bonnes raisons pour lesquelles vous devriez pratiquer une alimentation consciente. Découvrez ensuite 4 étapes pour y parvenir.

1. Vous apprécierez davantage la nourriture

On a tous des moments de boulimie : il m'arrive parfois d'avoir très faim et d'ingérer en un temps record mon plat, surtout si c'est l'un de mes favoris. Mais une fois terminé, je n'ai même pas l'impression d'en avoir profité ! Admettons que vous mangiez rapidement votre plat préféré en 10 bouchées. Maintenant, prenez deux fois plus de temps pour le manger, en 20 bouchées. Ce sont 10 bouchées de plaisir gustatif en plus ! Sans compter votre ventre qui vous remerciera d’avoir ralenti le rythme. C'est mathématique : lorsque vous mangez la même quantité de nourriture sur deux fois la durée, vous l'appréciez deux fois plus.


2. Vous allez perdre du poids

Entre le moment où vous mangez et le moment où votre estomac communique au cerveau la bonne réception des aliments, il se passe environ 20 minutes. Si vous mangez vite, vous aurez encore faim après avoir terminé, car votre estomac considèrera qu'il est encore vide. Si vous ralentissez, votre cerveau aura eu le temps de recevoir l'information venant de votre estomac à présent rempli, et la sensation de faim va diminuer. 


3. Vous travaillerez votre concentration

Se concentrer sur le moment présent, recentrer ses pensées si elles divaguent, c'est un sport : la méditation. Pratiquer cette discipline demande une certaine habitude, et la régularité bénéficie à votre capacité de concentration. Manger en pleine conscience est un peu comme méditer en mangeant : vous ramenez constamment votre attention sur ce que vous mangez. Ca n'est pas simple, mais c'est une question d'habitude qui au fil du temps va renforcer votre aptitude à vous concentrer. En entraînant votre concentration, l'alimentation consciente vous rendra plus productif et plus alerte.


Voici comment manger en pleine conscience, en 4 étapes.

1. Ralentissez.

Il est beaucoup plus facile de tenter l'expérience de manger en pleine conscience lorsque vous mangez plus lentement. Si aujourd'hui vous mastiquez 5 fois votre bouchée avant de l'avaler, essayez de le faire 10 ou 15 fois. Et analysez le changement que cela vous apporte. Vous pouvez aussi veiller à poser vos couverts de temps en temps pour faire une mini pause. Préparez votre prochaine bouchée dans la fourchette uniquement lorsque vous avez terminé de mastiquer. Pour vous nourrir, utiliser votre main non dominante ou des baguettes peut également vous aider à ralentir.


2. Mangez avec moins de distractions.

Ne tendez pas le bâton : moins vous laisserez de tentations autour de vous (écrans, journaux, etc), plus vous pourrez vous concentrer sur ce que vous mangez. Si vous êtes seul, ou si vous voulez vous aventurer dans une expérience collective, essayez de fermer les yeux. C’est une façon très simple de forcer le cerveau à se focaliser sur le sens qui lui donne le plus d’informations. 


3. Concentrez-vous et pensez à ce que vous mangez.

Maintenant que le cadre est propice, soyez conscient des sensations que la nourriture vous apporte : les saveurs, la texture, les épices, la douceur, l'amertume, le salé, sucré, la chaleur, etc. Prenez le temps de décortiquer la provenance des goûts : quelles combinaisons d'ingrédients créent ce goût, que reconnaissez-vous en premier ? Pensez à votre pâtisserie préférée : vous ne trouvez pas que vous êtes particulièrement concentré sur ces détails lorsque vous la dégustez ? Et quel résultat avez-vous ? Plaisir, bonheur ? Vous avez saisi l’idée.


4. Allez-y progressivement.

Lorsque vous remarquez que votre esprit part sur autre chose, ramenez-le doucement à se concentrer sur le repas. Tout comme avec la méditation ou l'écoute active, lorsque vous mangez en pleine conscience, votre attention va sans aucun doute vaciller et passer à autre chose. L'esprit est naturellement très actif et aime beaucoup sauter entre les pensées. Souvenez-vous que ce processus est normal, et que vous devrez certainement pratiquer par pallier avant de parvenir à manger tout un plat ou un repas en pleine conscience. Rassurez-vous, il suffit d'être concentré sur quelques bouchées de chaque plat pour ressentir les effets d'une alimentation consciente. Vous pouvez aussi facilement vous entrainer à accorder un peu de concentration à votre assiette tout en tenant une conversation avec vos voisins de table : parlez de ce que vous vivez en termes de saveurs et de textures !



Convaincu ? Votre prochain repas, essayez de le faire en pleine conscience ! Partagez vos expériences en commentaire :)

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    JOELLE (lundi, 09 mars 2020 13:11)

    Manger en pleine conscience, le secret des bonnes disgestions et d'éviter les surcharges inutiles.
    je vais essayer de m'y tenir.
    merci pour ce rappel.