Le guide d'une voix-off réussie pour une vidéo corporate


Le pitch :

Outil indispensable dans votre stratégie de communication, la vidéo corporate surfe sur l’un des supports générant le plus d’engagement. Pour profiter de tout son potentiel, évitez un écueil courant : tout miser sur le visuel. Démarquez-vous en soignant la bande son de votre vidéo et notamment l’un de ses composants essentiels, la voix-off. Voici 3 étapes clés pour y parvenir, suivies des réponses aux questions que vous pourriez vous poser. Suivez le guide !

 

Cet article a été écrit pour être originalement publié sur le blog de l'agence de communication Your-Comics.

 

Temps de lecture :

environ 5'20

choisir une voix off pour une vidéo

Crédit Photo : Your Comics

1. Travaillez votre texte

Un bon texte représente un support indispensable à une voix-off. Lors de sa rédaction, basez-vous sur le scénario de votre vidéo, et pensez au style de narration souhaité en fonction de votre cible. La voix est-elle un personnage, ou bien descriptive, explicative ? L’un des styles les plus en vogue est le storytelling : la voix raconte l’histoire d’un personnage fictif auquel votre audience va s’identifier. Structuré autour d’un triptyque « problème - solution - appel à l’action », le texte passe alors du descriptif à l’explicatif. 

 

Gardez en tête que votre spectateur ne va pas lire ce document, mais l’écouter au travers de la voix : évitez le piège du style écrit en adoptant un ton oral. Privilégiez les phrases courtes et affirmatives, tout en utilisant la ponctuation pour donner du rythme. Les virgules sont d’importants repères rythmiques pour une voix-off, qui lira votre texte telle une partition. Vous pouvez vérifier l’efficacité de votre écrit en le lisant à voix haute. 

 

Enfin, il est préférable de partir à la recherche de la voix de votre projet une fois le script validé. Même si les modifications restent techniquement possibles, elles entraînent un surcoût qui peut le plus souvent être évité.


2. Définissez l’identité de votre projet

La voix-off est un personnage. Elle véhicule son identité propre, ses valeurs, ses émotions. Pensez à elle comme à un mannequin : quelle image cherchez-vous à faire passer, quel style doit transparaitre ? Sur une photo, un mannequin est choisi pour l’image qu’il renvoie : physique, signes particuliers, cheveux, expressions,… Il est choisi en fonction de la cible du produit.

 

Vous l’avez compris, c’est pareil pour une voix-off. Qui est votre personnage ? Doit-il copiner avec votre audience, rester neutre, l’impressionner ? Choisirez-vous un homme, une femme ? Une voix jeune, mature ? Précise, explicative, caractérisée, neutre, aiguë, grave, chaleureuse, percutante, sympathique ? 

 

Définir le profil de votre voix est la première étape indispensable sur laquelle il faut passer du temps. Listez les valeurs correspondant à votre produit ou votre client type. Définissez ce que la voix doit apporter à la vidéo, et au spectateur. Puis faites-en ressortir les mots et adjectifs qui caractériseront la voix de votre projet. Vous saurez ainsi exactement ce que vous devez rechercher. Pour vous inspirer, regardez des exemples de vidéos ou publicités que vous aimez, et notez les émotions que vous procurent ces voix-off. 


3. Faites un casting

Votre texte est validé, vous savez exactement quelle voix vous recherchez. Félicitations, le plus dur est fait ! Lorsque vous aurez une liste de voix-off qui correspondent à votre projet, il vous faudra faire le bon choix. Voici quelques conseils à suivre avant de prendre contact :

 

  • Budgéter. Obtenez un devis à périmètre égal en précisant vos besoins : nombre de prises sur l’enregistrement, format du fichier, support de diffusion de la vidéo, délai de livraison, coût d’un nouvel enregistrement ou d’une modification de texte.
  • Tester. Vous avez sélectionné un(e) comédien(ne), vous avez donc déjà écouté quelques uns de ses extraits. Sinon, c’est le moment de demander des démos de projets réels. Avez-vous entendu le style précis qui vous intéresse ? Confortez votre choix en demandant l’enregistrement d’un court extrait de votre script dans le cadre d’un casting. Grâce à ce test, vous pourrez apprécier la qualité de l’enregistrement et comparer.
  • Expliquer. Vous connaissez votre projet par coeur, mais souvent le comédien va le découvrir ainsi que votre entreprise. Alors, exposez quelques lignes à propos de votre société, du produit, et partagez la liste des valeurs que vous attendez sur l’enregistrement. Précisez toutes les prononciations de mots qui peuvent prêter un doute. Ainsi vous guiderez la voix-off vers l’interprétation que vous désirez. 

Des questions ? Voici nos réponses aux interrogations que vous pourriez avoir à propos d’une voix-off dans le cadre d’une vidéo corporate.

  • Comment marier correctement voix-off et musique ?

La bande son de votre vidéo est composée de plusieurs éléments qui doivent entrer en harmonie. La musique, les éventuels bruitages et la voix-off doivent communiquer dans le même registre. Il n’y a pas de règle, mais le risque est que ça ne « fonctionne pas ». Par exemple, une voix grave et mature pourrait ne pas correspondre à une musique de type « maternelle ukulele ». Lors de vos recherches, pensez de façon globale : utilisez les valeurs et adjectifs qui définissent votre projet pour trouver vos éléments sonores. Ils répondront ainsi à des critères identiques, se trouveront dans le même registre et auront plus de chances de s’harmoniser. Le meilleur moyen de trouver la bonne combinaison est de tester vos échantillons de voix-off et de musique les uns avec les autres.

  • La voix-off peut-elle parler différemment de l'échantillon fourni ? 

Vous avez retenu une voix qui vous plait. Mais vous aimeriez quelque chose d’un peu différent. En général une voix-off présente plusieurs démos dans des genres variés, là où elle excelle. Alors si vous n’avez pas entendu exactement ce que vous recherchez, peut-être que cette voix n’est pas la mieux placée pour votre projet. Notre expérience vous conseille de passer à une autre voix, vous pourriez perdre du temps à vouloir obtenir ce qui n’existe pas. Toutefois, s’il s’agit d’un ajustement mineur (rythme, ton, sourire,…) décrivez précisément ce que vous attendez et demandez une courte démo. Vous serez fixé.

  • Quel est le meilleur ton à adopter pour mon type de vidéo ? 

Votre projet est unique. Si vous voulez le rendre différent des nombreuses autres vidéos concurrentes, misez sur la qualité de votre brief. Les consignes d’enregistrement se résument trop souvent en deux mots : adopter un ton « corporate et dynamique ». Comme tout le monde. Pour marquer la différence, utilisez ce qui rend votre produit différent : ses valeurs. Ne pensez pas au ton, pensez aux valeurs. Une voix, c’est un(e) comédien(ne) capable de transmettre des émotions qui va incarner votre marque. Définissez ces valeurs et ces émotions dans votre brief. Vos attentes seront plus claires, auront du sens, et cela se reflètera dans l’enregistrement. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0